Le cagou, comme un avion sans aile…

Il y a des choses comiques dans la vie comme par exemple un oiseau qui ne vole pas…

index cagouTel est le cas du pauvre cagou, un oiseaux des forêts sèches qui a perdu la faculté de voler comme son illustre copine l’autruche. Risible le cagou ? Pas tant que cela puisque la Nouvelle Calédonie a choisi le cagou pour en faire son emblème, principalement pour les sportifs ( les équipes des îles se sont notamment surnommées les cagous).

pourquoi le cagou ne vole t-il pas ?

Ce n’est pas un problème de plumes car il en possède de bien belles. C’est qu’il n’avait pas de prédateurs avant l’arrivée des hommes sur le Caillou. Alors, à quoi bon se donner la peine de voler ? Sans la trouille, pas besoin de prendre de la hauteur. Le cagou, par paresse, car la vie lui était trop facile, devint un marcheur. Quand les premiers hommes arrivèrent sur le Caillou, l’idée leur vint vite de se délecter de cet oiseau facile à attraper- à condition de courir vite. Et les choses empirèrent avec l’arrivée des européens à partir de la moitié du 18e siècle car ils introduisirent les chiens et les chats, qui bientôt , devinrent de grands amateurs de cagous ! Sans parler des rats qui mangent leurs œufs . Bref, dès 1922 cela chauffe dur pour le cagou, à tel point qu’il devient une espèce protégée. Ouf ! Mais on estime qu’il reste moins de 1500 cagous dont seulement 700 cagous sauvages. Aïe !

Le cagou une star locale

Et depuis, le cagou-prédisposé peut-être par son plumage- fait sa star. Car s’il demeure en voie de disparition comme on l’a vu, les cagous version papier et plastique pullulent, eux  : cagou sur les timbres, cagou sur les billets de mille franc et cagou sur les sacs de courses de casino, etc. On pourrait continuer sans fin la déclinaison du « cagou business ».

Où voir le cagou ?

Je parle à présent du vrai, du dodu, de celui qui fait « cui-cui ! ». Au parc zoologique et forestier de Nouméa sur la colline de Montrave. Ce n’est pas un cagou libre, mais au moins visible et vivant car encagé. Pour les autres, libres, en forêt, avec de la chance !

Que mange le cagou ?

Des trucs d’oiseau. On n’aime pas trop pour être francs : insectes, larves, escargots. Pas même un hamburger de temps en temps.

                                                                Sociabilité

Le cagou mesure environ 55cm. On peut donc envisager une coloc avec : il pendra peu de place tout en payant la moitié du loyer. Quoique. Le cagou pousse un cri le matin et le soir. Donc pour vivre avec un cagou, il faut aimer se lever tôt et se coucher tard. Combinaison assez rare, sauf peut-être si vous vous sentez des affinités avec une vie monacale. Pensez aussi à étudier les possibilités d’arrangement avec le voisinage.

Charmant détail, son cri ressemble à un aboiement de chien, d’où son nom KAGU qui ne relève donc pas de la subtile inspiration d’un poète de génie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s